Tel : + 33 6 09 26 92 69

Pour les praticiens

/Pour les praticiens
Pour les praticiens2018-03-20T11:45:15+00:00

Cette rubrique est un complément d’information, principalement dédié aux praticiens, il est donc recommandé d’avoir précédemment lu en intégralité la page d’accueil et éventuellement vu la vidéo.

FroggyMouth

est un appareil fonctionnel léger et non contraignant, destiné à corriger les défauts de déglutition de l’enfant et l’adolescent. Son but est d’obtenir une position détendue des lèvres supérieures et inferieures. L’absence d’un contact bi-labial interdit toute possibilité de réaliser une pression négative à l’intérieur de la cavité buccale et, par voie de conséquence, le recours à la succion déglutition lorsque l’enfant avale sa salive.
Cela se passe naturellement chez le jeune enfant puisque 60% des enfants de quatre ans ont découvert spontanément ce nouveau programme. C’est l’échantillon dans lequel on retrouve les 50% d’enfants ne nécessitant pas de traitement orthodontique.

FroggyMouth est simple d’utilisation, peu invasif et peu onéreux. Son principe d’apprentissage naturel est basé sur la déconnexion de la syncinésie lèvres/langues.

Comment ça marche ? Comme un programme d’Ordinateur !

Une métaphore du Dr Fellus permet de mieux comprendre le processus d’engrammation :

Lorsque nous achetons un ordinateur certains programmes sont déjà enregistrés et permettent une utilisation immédiate de celui ci. C’est ce qu’il se passe lors de le naissance. L’enfant vivait dans un milieu aquatique à température constante et nourri en continu.
Il est subitement obligé de respirer dans un milieu aérien et l’alimentation est coupée. Fort heureusement il s’est entrainé depuis des semaines en avalant du liquide amniotique, à mettre en place une unité fonctionnelle qui lui permettra dans les premières minutes de son existence de découvrir le sein maternel et de subvenir à ses besoins alimentaires.
La bouche étant dépourvue de dents, la langue remplit complètement la cavité buccale et établît un contact entre la partie latérale de cette dernière et les joues, et de la partie antérieure avec la muqueuse labiale. Mais à partir du moment où le système dentaire se met en place, doit apparaître la mastication et la denture lactéale qui délimiteront deux territoires :

  • celui de la langue (le palais)
  • celui de la muqueuse labio-juguale

Il s’agit là d’une frontière infranchissable dès que les dents sont en occlusion et l’activité des dix-sept muscles constituant la langue permettra une stimulation optimale de la croissance antéropostérieure et transversale des maxillaires. Mais lorsque la succion déglutition perdure, elle entraine des désordres squelettiques variables dans les trois sens de l’espace.

Alors qu’il existe depuis l’âge de trois ou quatre ans, un nouveau programme beaucoup plus perfectionné et confortable de déglutition, l’enfant continue à utiliser l’ancien. Il va donc falloir installer ce nouveau programme dans l’ordinateur, ce que fera le praticien lors d’une série d’exercices codifiés. Mais tout comme pour l’ordinateur, il est difficile d’effacer totalement un programme du disque dur. La seule possibilité de ne pas utiliser l’ancien programme est de ne pas double-cliquer sur l’icône du nouveau programme installé.
L’icône de l’ancien programme c’est : j’ai les lèvres contractées, l’icône du nouveau programme c’est : mes lèvres sont détendues et les dents du fond se touchent. Si au moment où l’enfant va devoir avaler sa salive, les lèvres sont contractées par l’activité du nerf facial, c’est automatiquement l’ancien programme qui va être utilisé car il est encore défini par défaut. Cela va se passer chaque minute. Si au moment d’avaler la salive les lèvres sont par contre détendues et les dents serrées sous le contrôle du tri jumeau, c’est alors le bon programme qui va se dérouler.
FroggyMouth est donc un installeur du nouveau programme, qui en plus de l’initier, va se charger de le définir par défaut afin qu’il soit un automatisme de l’utiliser à chaque minute de la journée pour le patient.

Vous pourrez obtenir des informations supplémentaires selon votre profession : orthodontistes, orthophonistes et ostéopathes (disponible prochainement).

Cette rubrique est un complément d’information, principalement dédié aux orthodontistes, il est donc recommandé d’avoir lu précédemment la page d’accueil , la page FroggyMouth pour les praticiens et éventuellement vu la vidéo.

Cet appareil révolutionne l’approche de la rééducation fonctionnelle.

Basé sur la principe de la déconnexion entre le contact de la lèvre et de la langue. Il agit comme un inhibiteur de la « succion déglutition ». Le choix de l’activité durant le port de 15 minutes par jour est dans le but de ne pas stimuler les circuits qui gèrent et qui contrôlent les mouvements volontaires mais bien au contraire de travailler sur les circuits neuronaux qui sont ceux de l’automatisme.
Pour les orthodontistes, FroggyMouth est majoritairement utilisé comme un joker. Un traitement avec uniquement ce dispositif est surtout destiné aux très jeunes enfants. Ce joker aura réellement pour but d’accompagner le traitement orthodontique que vous aviez prévu. Il inversera les forces intra-buccales afin qu’elles accompagnent votre traitement au lieu de se battre contre. C’est donc véritablement un petit bonus, à faible coût qui en plus vous permet une excellente stabilité (la déglutition étant devenue de type sujet denté). Excellente stabilité qui implique la satisfaction du patient !

Cette rubrique est un complément d’information, principalement dédié aux Orthophonistes, il est donc recommandé d’avoir lu précédemment la page d’accueil, la page FroggyMouth pour les praticiens et éventuellement vu la vidéo.

Le défi est ici de faire passer un enfant (parfois handicapé) de la succion déglutition à la déglutition de type sujet denté et ce dès l’âge de 3 / 4 ans (cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas les traiter ainsi plus tard)

Les rééducations de la déglutition salivaire sont réputées longues et difficiles

Essayons de comprendre pourquoi :

Les rééducations basées sur la participation des zones corticales vont stimuler l’activité des synapses

Les rééducations basées sur la participation des zones sous-corticales vont stimuler la multiplication des synapses.

Une fois la denture lactéale constituée, le programme de succion-deglutition, physiologiques les toutes premières années, devra être remplacé par celui de la déglutition de type « sujet denté »

Si cette modification ne s’est pas faite spontanément, FroggyMouth permettra son engrammation.

Comme avec un ordinateur, les orthophonistes n’auront plus à travailler sur les programmes de déglutition mais sur les icônes appelant ces programmes.
Les résultats doivent être acquis rapidement : deux à quatre semaines
En cas de résultats insuffisants, il ne faut pas hésiter à confier d’avantages d’exercices aux parents et au patient afin de renforcer les acquisitions.