Le choix de la taille adéquate du froggymouth a une influence sur l’efficacité de l’appareil sur le patient.

En effet, le froggymouth doit être choisi de la sorte :

  • Horizontalement, il doit être légèrement moins long que la taille de la bouche du patient

    Le froggymouth doit être horizontalement plus petit que la bouche de manière à ce qu’il ne touche pas les commissures des lèvres, c’est-à-dire le point de jonction entre les deux lèvres.

    Explication technique :
    Le choix d’une taille horizontalement plus petite que la bouche permet ne pas étirer les lèvres et déclencher une proprioception non physiologique. Le but de froggymouth est d’inhiber l’action sensitive et motrice du nerf facial qui innerve les lèvres

  • Verticalement, il n’y a aucune contrainte :

    L’ouverture verticale du froggymouth est la même quelle que soit la taille. Elle correspond à l’ouverture physiologique et empêche la réalisation d’un joint d’étanchéité, celui-ci permettant d’établir une pression négative à l’intérieur de la bouche.

FroggyMouth petit
FroggyMouth moyen
FroggyMouth grand

Le choix du Froggymouth se fait généralement à vue d’œil en tenant compte des informations listées ci-dessus.

Cependant en cas de doute, il convient de mesurer la longueur horizontale entre les deux commissures de la bouche du patient. Vous pouvez ainsi utiliser votre Froggy-réglette (bientôt disponible) pour prendre la mesure, lèvres au repos.